Du haut du grenier

Photo de Pau Sayrol sur Unsplash

Le ministère du travail a pris un nouveau sens pour nous, ici en Espagne. Pour la plupart d’entre nous, notre lieu de travail se situe désormais dans nos maisons. Cela a uniformisé les règles du jeu dans la mesure où nous avons tous un lieu de travail similaire et sommes confrontés à des défis similaires ! Dans cette situation où nous ne sommes pas en mesure de “sortir” pour exercer notre ministère, nous trouvons de nouvelles façons de le faire depuis notre domicile. Il est certain que nos communications par Internet ont augmenté, mais qu’en est-il de la possibilité d’atteindre ceux qui se trouvent dans notre propre quartier ?

Enfermés dans nos maisons, plusieurs d’entre nous en Espagne ont commencé à utiliser la méthode de Matthieu 10:27, “Proclamez-le sur les toits”. Ma femme et moi avons proposé nos services en tant qu’aumôniers autoproclamés pour l’association locale des propriétaires. Nous avons été remerciés pour notre offre, et un avis a été diffusé aux voisins. Notre maison se trouve être placée au milieu d’une centaine de maisons.

Demandant à Dieu de me donner du courage, j’ai remis en service mon système de sonorisation domestique qui a 35 ans et j’ai mis un haut-parleur à chaque fenêtre du grenier, orienté dans deux directions différentes.  Chaque soir, à 20 heures, c’est une nouvelle coutume pour tous les voisins d’aller sur leur balcon ou d’ouvrir une fenêtre pour applaudir en reconnaissance de ceux qui travaillent en première ligne.  Lorsque les applaudissements diminuent et avant qu’ils ne ferment les fenêtres, je diffuse un message d’espoir et d’encouragement de 3 à 4 minutes qui se termine généralement par la prière du Seigneur.  Chaque soir, un nombre croissant de voisins répondent par de vifs applaudissements.  Lorsque la vie est en jeu, la limitation du “pari de l’humanité”, qui proclame qu’il n’y a pas de Dieu, n’a rien à offrir.  Plus de 700 personnes sont mortes hier (26.03.2020) en Espagne des suites du Covid-19.  C’est notre moment, en tant que croyants, de partager la bonne nouvelle du Royaume de Dieu, même depuis les toits des maisons.  Merci de prier.  Nous prions aussi pour vous. Nous sommes tous dans le même bateau.